À PROPOS

Historique solidarité femmes
​HISTORIQUE

Créée sous le nom de SOS Femmes battues en 1992, l'association devient Solidarité Femmes en 2002. En effet, les violences que les femmes subissent ne sont pas seulement physiques. Elles peuvent être verbales, psychologiques, économique, administratives et/ou sexuelles.

Solidarité Femmes Aube est rattachée à la Fédération nationale Solidarité Femmes (FNSF) qui est composée d'une soixantaine d'associations. Elle veille à maintenir et renforcer le partenariat nécessaire à un accompagnement complet et cohérent des femmes victimes de violences conjugales dans le département de l'Aube.

STAFF

ÉQUIPE PROFESSIONNELLE

​Deux écoutantes et une employée administrative vous accueillent, vous écoutent et vous accompagnent selon vos besoins, en toute neutralité, à votre rythme, dans un climat de confiance et de bienveillance. Elles sont présentes du lundi au vendredi, de 9h à 16h. 

ÉQUIPE

BÉNÉVOLE

Une équipe de bénévole est constituée afin d'optimiser l'accompagnement des personnes accueillies par Solidarité Femmes. Il s'agit d'apporter un soutien humain, une présence, pour des démarches aussi diverses que variées, telles la déposition d'une plainte, la rencontre avec des juristes, la demande de colis alimentaires,...

CONSEIL D'ADMINISTRATION

Ils œuvrent dans l'ombre mais permettent aux équipes de terrain de poursuivre leur mission dans la sérénité en gérant tous les aspects administratifs et légaux de l'association. De l'ombre à la lumière, cela nécessite de la cohésion entre les équipes ce à quoi ils veillent au quotidien.

L'APPARTENANCE

À UN RÉSEAU

L'adhésion au réseau de la Fédération Nationale Solidarité Femmes permet à notre association d'accéder à des formations, à des ouvrages, à des professionnel.le.s spécialisés quant aux violences faites aux femmes. 

LA PAROLE EST LIBRE
Pascale Boistard parole de femme

PASCALE BOISTARD

Femme politique 

« Aux femmes victimes de violences, je veux dire qu’elles ne sont pas seules et qu’elles peuvent être accompagnées et protégées. »

Marisol Touraine Parole de femme

MARISOL TOURAINE

Femme politique

« Les violences conjugales sont l’affaire de toutes et tous. Pour prévenir les violences, accueillir, conseiller et protéger les victimes, la loi avance. Ensemble, avec les professionnels et les associations, refusons le silence ! »

Simone de Beauvoir parole de femme

SIMONE DE BEAUVOIR

Philosophe
edouard durand la parole est libre

ÉDOUARD DURAND

Magistrat